LES ZONES ÉROGÈNES : SOURCES DU PLAISIR FÉMININ

LES ZONES ÉROGÈNES : SOURCES DU PLAISIR FÉMININ

Zone eroFaire l’amour parait un acte banal, parce que tout le monde vous dira “je sais faire l’amour” ; par contre bien faire l’amour relève d’un véritable chef d’œuvre qui résulte, non seulement de la connaissance des zones érogènes, mais de l’exploitation et de la stimulation de ces zones.

Les zones érogènes sont des parties du corps très innervées susceptibles de provoquer, par le contact, une excitation sexuelle. Le corps entier peut être considéré comme une mine érogène par contre, certaines parties semblent donner plus vite une réponse souhaitée ; surtout que l’un des objectifs des rapports sexuels est donner plus de plaisir à l’autre en l’amenant au septième ciel. Ce sont ces zones que nous tenterons de mettre en évidence à travers cet article.

Les sources du plaisir féminin ne se résument pas à l’appareil génital, car le corps féminin regorge d’immenses régions sensorielles. Certaines personnes les classeront des moins sensibles, au plus sensibles et d’autres des primaires, aux secondaires. Ici, nous les énumérons sans les classer parce que cela ne fonctionne pas comme un axiome, car chaque femme est particulière et toutes ne réagissent pas de la même manière aux mêmes stimulations.   

De la tête au cou nous avons :

Les cheveux, rien qu’en prenant le temps de les caresser lentement et tendrement ou en le peignant rien qu’avec les doigts surtout lorsqu’ils sont naturels, provoquent une excitation.

Le cuir chevelu, avec des caresses en utilisant les bouts des doigts, cela déclenche une excitation.

Le lobe des oreilles, en se servant des lèvres de la bouche pour les embrasser, ou la langue pour les caresser, ou les dents pour les mordiller et tout ceci va provoquer une stimulation.

Les lèvres de la bouche, beaucoup sollicitées pour embrasser, favorisent et contribuent à l’excitation.

Le cou, cette zone est stimulée à travers les caresses des mains ou les lèvres de la bouche pour l’assaillir de petits baisers.

 

Du cou à la hanche

La face postérieure de tout le bras, trouve son excitation avec des caresses lentes des mains et même des lèvres de la bouche.

Les seins et les mamelons, à ce niveau nous sollicitons nos reflexes de nourrisson à travers des tétées et qui sont accompagnées de caresses et souvent par gourmandise tous les deux seins à la fois, tout ceci contribue à accélérer la stimulation et l’excitation voire provoquer une jouissance.

Le dos, aussi large qu’il est, il est sensible aux caresses des mains, et aux petits baisers des lèvres de la bouche.

Le contour du nombril, une zone ou les caresses des mains et des lèvres de la bouche feront énormément du bien.

La face latérale de la hanche, située juste au-dessous des côtes, la stimulation au départ de cette zone peut chatouiller, mais avec une maitrise parfaite on aboutit à une excitation profonde.

 

De la hanche aux orteilsSexe

Les fesses, avec les formes variantes que nous connaissons, les fesses ne peuvent passer inaperçues surtout, lorsque la femme est couchée sur le ventre. Cette partie lorsqu’elle est (assaillie) par de tendres caresses des mains et de doux baisers des lèvres de la bouche, fait monter le mercure. Certaines femmes aiment qu’on leur donne de petites fessées pendant l’acte sexuel.

Le pubis, bien vrai que cette zone contient très souvent des poils, mais cette pilosité ne peut pas empêcher les douces caresses des mains.

Les lèvres du vagin, rien qu’en caressant ces lèvres et leur contours, en commençant des grandes lèvres jusqu’aux les petites lèvres on arrive à provoquer une grande excitation

Le clitoris, cette zone clitoridienne apparait comme un “joker” car lui seul peut permettre à la femme d’atteindre le firmament de l’excitation et du plaisir. Et on y arrive en se servant délicatement soit des doigts, soit de la langue. Si cela est bien exécuter le résultat est absolu ; surtout qu’il renferme à lui seul huit milles fibres nerveuses qui fonctionnent comme des capteurs de plaisir.

Le point G, un autre “joker” ou encore la cerise sur le gâteau. Encore il faut connaitre son existence avant de chercher à le stimuler ou l’exciter, mais lorsqu’on y arrive c’est excitant car l’excitation et le plaisir se trouvent à son zénith.

La face interne des cuisses, parcourir cette zone de caresses fini par faire frémir le corps entier.

Le dos du genou, l’ambiance des caresses et de légers baisers dans cette zone contribuent à l’excitation profonde.

Les orteils, les orteils peuvent être mordillés sensuellement et cela peut rapidement devenir très érotique.

 

Que se passe-t-il concrètement de façon mécanique lorsque les zones érogènes sont stimulées ?

Pendant les préliminaires, lorsque l’une ou plusieurs des zones citées plus haut est ou sont stimulé(es), l’information est transmise au cerveau, qui lui à son tour va envoyer des réponses dans ces différentes zones.

Sur la poitrine, les mamelons vont se redresser, l’aréole va s’assombrir, les seins prennent du volume et deviennent fermes. Et avec l’insistance de la stimulation les seins vont finir par libérer ocytocine.

Au niveau de l’appareil génital, le clitoris et les petites lèvres vont gonfler et le vagin se lubrifier pour faciliter la pénétration du pénis. Au même moment on observe une accélération du rythme cardiaque et une sensation de vouloir uriner se mêle au plaisir.

Le clitoris qui était en érection se rétracte, les tissus du vagin se gorgent de sang et du coup ce conduit devient plus étroit et l’utérus bascule en arrière pour se positionner dans l’axe du vagin. Et à un moment donné les muscles vont commencer à se contracter de manière saccadée. Le cerveau va libérer alors de l’endorphine qui est l’hormone du plaisir et c’est ce qui va provoquer la jouissance et la sensation d’extase.

Ensuite lorsque ce cap d’excitation est maintenue ou mieux prolongé pour accroitre cette excitation d’une part et d’autre part lorsque le pénis entre en jeu avec une pénétration dans le vagin, le corps de la femme se trouve assaillit par une avalanche d’excitations et de plaisir, le corps de la femme va finir par craquer. Les contractions saccadées et l’accélération du rythme cardiaque, mélangées à la libération de l’ocytocine et de l’endorphine vont permettre à la femme d’atteindre l’orgasme. C’est en ce moment qu’on assistera à des cris ou des gémissements ou elle vous serre fortement contre elle et le corps se décontracte. Certaines vont vous serrer la main pour vous dire “je te respecte” et d’autres  chuchoteront dans votre oreille en vous disant “je t’aime”.

 

Conclusion

Les stimulations des zones érogènes très appréciées au moment des préliminaires, une étape parfois oubliée par certains hommes permet non seulement de déclencher un ensemble de sensations excitantes qui peuvent stimuler les zones et entraîner une érection et une lubrification vaginale, mais aussi à préparer son corps à faire l’amour. Ces zones érogènes ont davantage une dimension érotique et varient d’une personne à l’autre, tant au niveau de leur localisation que de l’intensité. Lorsqu’on fait l’amour, l’un des buts est de procurer le maximum de plaisir à l’autre, donc stimuler plusieurs zones érogènes à la fois ne ferait qu’arranger les choses et pousser la femme à la jouissance.

À chacun de découvrir ces zones de désir, présentes sur tout le corps car, sachez que le corps de la femme est une mine de zones érogènes donc un trésor inexploité que vous devez exploiter.

Dr AMANI

Zone erogene dune femme

AMBITION GROUPE « chez nous le bonheur de demain se construit avec les efforts d’aujourd’hui »

Nos contacts:

Dr AMANI (+225) 05 35 43 09

Secrétariat tel :(+225) 22429106, cell :(+225)08246789

Mail: delarhoses@yahoo.fr

Facebook: Serge Amani hydro-côlon

Skype: delarhoses

Site: http://winalite-cotedivoire.e-monsite.com/

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

Avec ANION ou WINCARE c'est la santé et le bien-être pour une autonomie financière

Dr AMANI

Fermez cet onglet pour avoir accès à la page svp !!!!

×