ANION ou WINCARE ou WIN ION COMME UN TRAITEMENT DE L'ASTHME

L'ASTHME

AsthmeL’asthme, qu’est-ce que c'est ?

L'asthme est une maladie inflammatoire chronique des bronches associant plusieurs processus dont une hyper-réactivité des bronches, une inflammation locale et un épaississement des parois bronchiques accompagnés d'une formation de mucus et une bronchoconstriction, c'est-à-dire une diminution du diamètre des bronches. Cette inflammation des bronches empêche le passage de l'air et provoque les symptômes de la crise d'asthme. L’air passe mal, il n’arrive pas bien au niveau des alvéoles, l’oxygène peut arriver en quantité insuffisante et l’organisme sera plus ou moins en hypoxie, c'est-à-dire en manque d’oxygène. La gêne ressentie au cours des symptômes est causée par la difficulté du passage de l'air dans les voies respiratoires. L'inflammation bronchique se prolonge même en l'absence de manifestations, ce qui peut pousser les asthmatiques à interrompre leur traitement. L'inflammation chronique provoque un remodelage des bronches aggravant la maladie asthmatique si aucun traitement de fond n'est mis en place. L'asthmatique éprouve des difficultés à inspirer et à expirer l'air contenu dans ses poumons.
Une toux et un sifflement caractéristique accompagnent cette gêne. Il faut noter que chez certaines personnes, l’asthme ne se manifeste que par des crises occasionnelles, la respiration étant normale en dehors des crises. Par contre chez d’autres, l'asthme se traduit seulement par une toux persistante qui apparaît souvent au coucher ou après un effort physique.

Quelles sont les causes ?

Les causes seraient allergiques, génétiques et environnementales.
Les allergies sont les principaux facteurs qui favorisent l’apparition de l'asthme et de ses crises. Chez les personnes asthmatiques, on retrouve une sensibilité excessive des bronches (hyperréactivité) à une ou plusieurs substances.

Les facteurs suivants peuvent contribuer à déclencher une crise d’asthme ou à aggraver la gêne respiratoire, mais ils ne sont pas la cause de l’asthme.

  • Des allergènes aériens (poussières, pollen, poils d’animaux, acariens).
  • Des polluants aériens (irritants en milieu de travail, fumée de feu de bois, gaz d'échappement, pollution atmosphérique, etc.).
  • La fumée du tabac.
  • Des aliments (allergies alimentaires) ou des additifs alimentaires, comme les sulfites.
  • Certains médicaments (aspirine et autres médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens, bêta-bloquants utilisés pour les problèmes cardiaques ou l’hypertension).
  • Des infections des voies respiratoires (rhume, bronchite, sinusite, etc.), car elles engendrent une inflammation.
  • L’exercice physique, surtout s’il est pratiqué à l’extérieur en hiver, par temps froid et sec.
  • Des émotions fortes (rires, pleurs, colère, excitation), surtout chez les enfants.

Les environnements confinés sont également propices à la survenue de crises d'asthme, tout comme les pièces non aérées, poussiéreuses et humides.

La prédisposition génétique due à des parents asthmatiques.

Quels sont les symptômes de l’asthme ?

Les symptômes peuvent être intermittents ou persistants. Ils peuvent apparaître après un exercice physique ou en présence d’un autre facteur déclencheur, et ils sont généralement plus marqués la nuit et au petit matin.

  • Une difficulté à respirer ou un essoufflement (dyspnée)
  • Une respiration sifflante
  • Une sensation de serrement, d’oppression thoracique
  • Une toux sèche

Les symptômes en cas de crise d’asthme

En cas de crise d’asthme, les symptômes décrits ci-dessus s’aggravent. Si, en plus, vous ressentez les symptômes suivants, il est impératif d’appeler les secours ou de vous rendre à l’urgence, afin de contrôler la crise au plus vite :

  • Des sueurs.
  • Une augmentation du rythme cardiaque.
  • Des difficultés à parler ou à tousser.
  • Une grande anxiété, de la confusion et de l’agitation (surtout chez les enfants).
  • Une hypoxie avec une cyanose (couleur bleutée) des lobes des oreilles, des lèvres, des ongles
  • Des troubles de la conscience (somnolence).
  • Le médicament de crise, habituellement efficace, ne semble pas fonctionner.
  • une fatigue plus ou moins intense.

Les traitements3

On peut principalement distinguer le traitement d'une crise d'asthme et le traitement de fond.

Le traitement de la crise d'asthme
Quand la crise est légère, le malade asthmatique utilise des broncho-dilatateurs en spray doseur, une bouffée de médicament fait souvent passer la crise. Il est possible de renouveler le traitement.
Si la crise ne passe pas au bout de plusieurs bouffées, le médecin sera consulté et peut proposer une piqûre sous-cutanée de broncho-dilatateur.
Les produits ANION, WINCARE ou WIN ION demeurent très efficaces pour venir à bout de l’asthme.
Quand la crise est sévère, il est nécessaire d’aller à l’hôpital pour une prise en charge spécifique en urgence. Attention de ne pas retarder les choses, une crise d'asthme sévère peut être particulièrement grave de conséquence !

Le traitement de fond
Il est extrêmement important. Il permet d’espacer considérablement les crises et de diminuer leur sévérité ; à terme, il permet d’éviter ou de limiter les conséquences de cette maladie chronique, et surtout d'avoir un meilleur confort de vie, avec une respiration normale. C’est toute la difficulté de l’observance de ce traitement. 
Généralement, le traitement de fond consiste à prendre un corticoïde en spray ou un anti-leucotriène, associé un bêta2-mimétique. Ce traitement sera défini par le médecin généraliste ou le médecin pneumologue.

Il faut bien suivre ce traitement de fond. Les produits ANION, WINCARE ou WIN ION sont également utilisés dans le traitement de fond avec d’excellents résultats.

Quelques précautions à prendre

Il faut évidemment éviter les facteurs déclenchants ou les "maîtriser". Avant tout, et ce n’est pas toujours facile, éviter les allergènes (poussière, pollens, médicaments…). Faire le ménage pour éliminer les acariens : éviter les moquettes, les tapis, ou les secouer énergiquement tous les jours dehors, éviter les nids à poussière (étagères, rideaux…)

  • Privilégier le synthétique pour la literie : pas d’oreillers, ni couettes en plumes.
  • Aérer les literies (matelas, oreiller, draps…) tous les jours.
  • Eviter les animaux qui donnent des allergies: éviter d’avoir ces animaux à la maison ou au moins leur interdire l’accès à la chambre de la personne asthmatique, les laver souvent, laver les vêtements aussi souvent.
  • Il est impératif de ne pas fumer et de fuir les atmosphères enfumées.

Les personnes et facteurs de risque d'asthme

Qui sont les personnes à risque ?

  • Les personnes ayant une prédisposition génétique aux allergies ou ayant des parents ou des frères et sœurs asthmatiques.
  • Les personnes qui étaient de petit poids à la naissance
  • Les personnes fréquemment exposées, dans leur milieu de travail, à des produits chimiques, par exemple à de la peinture, des produits de coiffure, des métaux, des plastiques, etc.
  • Les personnes obèses
  • Les personnes atteintes de reflux gastro-œsophagien. Même si le reflux n’est pas une cause d’asthme, il est considéré comme un facteur d’aggravation, voire un facteur déclencheur des symptômes d’asthme.

Quels sont les facteurs de risque ?

L'augmentation du nombre d'asthmatiques, ces dernières décennies, pourrait être attribuable aux facteurs suivants :

  • La pollution. De plus en plus de personnes vivent au cœur de zones urbaines, où la pollution de l’air est importante.
  • L’exposition à la fumée de tabac. Le tabagisme chez la mère, durant la grossesse, augmente aussi le risque d’asthme chez l’enfant.
  • Le tabagisme actif et passif irrite les voies respiratoires et aggrave l’asthme.Asthme anion

Conclusion

Les malades asthmatiques doivent prendre leur maladie en main, bien comprendre le processus de la maladie, ils éviteront les allergènes et autres facteurs déclenchants, ils devront bien suivre un traitement de fond qui évite les graves conséquences d’un asthme chronique, savoir traiter leurs crises, reconnaître leur bénignité ou leur sévérité, savoir quand consulter un médecin. C’est à eux d’aller régulièrement chez le médecin pour faire un bilan de l’évolution de la maladie.

A titre préventif comme curatif, les produits WinCare ou Anion ou WinIon permettent de combler le manque d’oxygène.

Dr AMANI

 

Ambition groupe  «Chez nous le bonheur de demain se construit avec les efforts d’aujourd’hui».

 

Nos contacts: 

Dr AMANI (+225) 05 35 43 09

Secrétariat tel :(+225) 22429106, cell :(+225)08246789

Email : delarhoses@yahoo.fr

Facebook :www.facebook.com/hydrocolon.sergeamani

Skype: delarhoses

Site:http://winalite-cotedivoire.e-monsite.com/

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

Avec ANION ou WINCARE c'est la santé et le bien-être pour une autonomie financière

Dr AMANI

Fermez cet onglet pour avoir accès à la page svp !!!!