LA SECHERESSE VAGINALE

LA SECHERESSE VAGINALE

Secheresse vaginaleLa sécheresse vaginale est lorsque le vagin ne s’humidifie plus... ou, en tout cas, plus assez, et peut perdre en partie son élasticité, ce qui rend progressivement les rapports sexuels douloureux, voire impossibles. Jusqu’à nos jours la sécheresse vaginale reste encore un sujet tabou, dont on a du mal à parler à son partenaire et au gynécologue. Et pourtant, il existe des solutions pour y remédier. C’est un symptôme qui peut toucher toutes les femmes, et plus surtout celles ménopausées, mais aussi parfois les femmes enceintes ou les jeunes mamans. Elle peut avoir de nombreuses causes : elle est souvent liée à une toilette intime trop agressive, ou peut être causée par une infection vaginale, une grossesse, mais peut aussi survenir pendant la ménopause.
La sécheresse vaginale peut entraîner une dyspareunie, c'est-à-dire des douleurs pendant les rapports, qui, si elle n’est pas traitée, peut rapidement mener à une crainte de la pénétration. Cela peut provoquer une baisse de la libido... accroître encore la sécheresse vaginale, et entraîner bien sûr des tensions au sein du couple.

Quelles sont les causes de la sécheresse vaginale ?


La sécheresse vaginale peut avoir de multiples causes.
Les causes comportementales 

  • Le tabac peut aggraver le phénomène de sécheresse vaginale, en raison de l’effet vasoconstricteur de la cigarette.
  • L’alcool, connu pour déshydrater l’organisme.
  • Une hygiène intime excessive en profondeur peut également déclencher la sécheresse intime. Il est important de ne pas utiliser de produits trop agressifs pour la muqueuse vaginale lors de la toilette, ils risqueraient de détruire la flore vaginale, garante d’une lubrification satisfaisante.

Les causes hormonales 
Toute baisse du taux d’œstrogènes (hormones féminines) dans l’organisme peut entraîner une diminution parfois importante, des sécrétions et de l’humidité vaginale. C'est le cas, par exemple, durant certaines périodes du cycle menstruel, après un accouchement, ou de façon inévitable à la ménopause.

Les causes médicamenteuses 
Des médicaments (certains antihypertenseurs, antidépresseurs et antihistaminiques), ou certaines pilules contraceptives assèchent les muqueuses, et peuvent mener à une insuffisance de la lubrification vaginale. Lire bien les notices, et ne pas hésiter à en parler avec son pharmacien ou son médecin.

Les causes infectieuses 
Les irritations ou les infections de la muqueuse vaginale peuvent entraîner des défauts de lubrification.

Les causes psychologiques 
- L’absence de désir, la pudeur, l’inhibition face à la sexualité.
- L’état dépressif, l’anxiété.
- Le stress, la fatigue, un mauvais état de santé générale.
Même si ces raisons psychologiques peuvent intervenir sur la lubrification vaginale, attention de ne pas trop vite s'enfermer dans cette "explication". Le médecin devra d'abord rechercher une cause organique (hormonale, infectieuse...).

Les solutions possibles3

L’oxygène contenu dans les lingettes WINCARE ou ANION ou WIN ION sera libéré dans la voie vaginale et favoriser une bonne lubrification du vagin.

Il est possible de prévenir la sécheresse vaginale en ayant des rapports sexuels riches en préliminaires, favorisant l’humidification naturelle. Dans tous les cas, il est important de conserver un dialogue avec son partenaire, et de ne pas hésiter à parler de ses douleurs ou de ses envies. Parfois, la communication au sein du couple suffit à régler certaines appréhensions.

Les lubrifiants vaginaux : ils sont disponibles sans ordonnance en pharmacie. Ils facilitent la pénétration. À noter : les gels lubrifiants à base de vaseline et d’huile sont à proscrire car ils sont irritants pour les muqueuses.

L’homéopathie est également une alternative à envisager pour traiter la sécheresse vaginale.

Des traitements hormonaux (application vaginale de crèmes ou ovules, comprimés) peuvent être prescrits par un médecin si les symptômes persistent malgré l’utilisation de lubrifiants. Ces traitements augmentent la concentration d’œstrogènes dans le sang, ce qui permet de redonner à la muqueuse vaginale sa souplesse et son humidité. Ces traitements, par voie générale, sont avant tout prescrits pour d'autres indications, comme des bouffées de chaleur.

Des médecins proposent aussi parfois des injections à base de toxine botulique pour lutter contre la sécheresse vaginale et la baisse de tonicité du vagin.

Si vous êtes sujette à un problème de sécheresse vaginale, n’hésitez pas à consulter un médecin généraliste ou un gynécologue, qui pourra vous informer et trouver avec vous un traitement adéquat. Et n’en faites pas un sujet tabou car, des solutions existent.

Dr AMANI

Ambition groupe  «Chez nous le bonheur de demain se construit avec les efforts d’aujourd’hui».

 

Nos contacts: 

Dr AMANI (+225) 05 35 43 09

Secrétariat tel :(+225) 22429106, cell :(+225)08246789

Email : delarhoses@yahoo.fr

Facebook :www.facebook.com/hydrocolon.sergeamani

Skype: delarhoses

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

Avec ANION ou WINCARE c'est la santé et le bien-être pour une autonomie financière

Dr AMANI

Fermez cet onglet pour avoir accès à la page svp !!!!

×