UNE SERVIETTE PERIODIQUE CONTRE LES INFECTIONS VAGINALES

LA VAGINOSE

WincareDéfinition

La vaginose est une infection vaginale qui touche de nombreuses femmes. Malgré les traitements efficaces, il est souvent difficile de s'en débarrasser définitivement. Et si la solution aux récidives se trouvait dans une serviette périodique ?

On l'ignore souvent, mais le vagin est peuplé de nombreuses bactéries, vivant en parfaite harmonie. Parmi elles, les lactobacilles. En tapissant la muqueuse vaginale, ils la protègent des agents pathogènes, responsables d'infections génitales. Cette barrière naturelle, très fragile, peut être aisément dégradée sous l'influence de nombreux facteurs. Notamment au moment des règles qui, en modifiant le pH du vagin, rendent les lactobacilles particulièrement vulnérables. Des bactéries comme Mycoplasmes et Gardnerella vaginalis en profitent alors pour coloniser le vagin et proliférer. C'est la vaginose !

La vaginose, une infection fréquente et récidivante

Touchant 20 à 30 % des femmes, la vaginose est une infection vaginale fréquente qui se caractérise par la présence, une fois sur deux, de pertes blanches nauséabondes. Ce sont donc des pertes blanches qui amènent la malade à consulter; ces pertes augmentent d'abondance et surtout ont la propriété d'être très mal odorantes (odeur de poisson avarié).

Cette odeur de poisson avarié est tout-à fait typique, et mise en évidence par le sniff-test, qui consiste à mettre au contact une goutte de prélèvement vaginal avec une goutte d'hydroxyde de potasse à 10 %

Cette odeur nauséabonde peut être permanente ou présenter des recrudescences au moment de certaines périodes de la vie génitale (rapports sexuels, ce qui est en rapport avec l'alcalinité du sperme qui présente un P.H. de 7,5);mais également au moment des règles, et pendant la période ovulatoire).

Ces pertes blanches sont bulleuses comme celles que l'on remarque dans les vaginites à TRICHOMONASE. Il n'y a que peu de signe d'inflammation.

Lorsque ces germes se multiplient apparaissent des pertes vaginales blanchâtres, fines, homogènes sans démangeaison et sans inflammation.

Le diagnostic sera affirmé par l'examen microscopique qui met en évidence un petit bacille (gram -) tapissant la surface de la cellule vaginale.

Le PH vaginal est supérieur à la normale :5 et au-dessus (PH normal : 4). Le plus souvent bénigne, elle s'avère toutefois dangereuse chez la femme enceinte (accouchements prématurés, avortements...). 

Bien sûr, il existe des traitements de référence (Flagyl®, Dalacine®), qui ont prouvé leur efficacité. Seul hic : "ils ne traitent que les symptômes et non le terrain, à l'origine de nombreuses récidives" déplore le Dr Jean-Marc Bohbot, gynécologue à Paris.

Une serviette périodique qui stoppe les récidives

L'utilisation pendant les règles de serviette périodique WINCARE ou ANION pourrait permettre de venir à bout des récurrences. Son principe ? Cette serviette périodique, libère l’oxygène dans l’appareil génital afin de créer des conditions défavorables à la survie comme Mycoplasmes et Gardnerella vaginalis,ensuite réensemence la flore vaginale et la rééquilibre. Une étude menée en double-aveugle sur 205 patientes atteintes, a ainsi montré l'intérêt d'associer cette solution naturelle aux traitements classiques.
En potentialisant les effets des antibiotiques, elle permet de doubler le taux de guérison (qui passe de 40 à 88 %). Tout comme une serviette classique, "les femmes doivent l'utiliser au moment des règles, pendant minimum 3 jours ainsi qu’en dehors des règles. Et réitérer l'opération sur 3 cycles consécutifs". Un concept révolutionnaire ?

Mieux prévenir que guérir3

Attention, ces serviettes périodiques n'ont rien d'anodin. Il est important de consulter un médecin pour établir un diagnostic précis. D'autant que devant toute infection vaginale récidivante, il faut s'assurer de l'absence d'autres agents pathogènes. Occasion de rappeler que quelques bonnes pratiques suffisent à limiter le risque de récidives :

  • Supprimez les toilettes vaginales agressives et utilisez un savon à pH neutre ;
  • Vérifiez vos antibiotiques. Certains dits à "large spectre" peuvent déséquilibrer la flore vaginale ;
  • Sachez que le port d'un stérilet multiplie par 2,5 le risque de développer une vaginose !

Dr AMANI

 

 Ambition groupe  «Chez nous le bonheur de demain se construit avec les efforts d’aujourd’hui».

Nos contacts: 

Dr AMANI (+225) 05354309

Secrétariat (+225)08246789

Email : delarhoses@yahoo.fr

Facebook :www.facebook.com/hydrocolon.sergeamani

Skype: delarhoses

Commentaires (1)

1. CAMARA Aboubacar F. mardi, 23 Juin 2015

bonjour Dr, ,
c'est un grand plaisir de vous contacter afin de trouver une solution à mon problème,
en effet, je suis déjà marié a peine 3 mois et on a constater après l’échographie elle a 2 fibrome au niveau de l'utérus, et les Dr disent tout le temps qu'il faut l'opéré, et finalement je faisait des recherche j'ai découvert votre produit.
et je veux le produit, vous me donné les principes pour avoir ce produit, ou me dire si ce produit existe en Guinée pour que je m'en procure.
et je compte entièrement sur vous.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

Avec ANION ou WINCARE c'est la santé et le bien-être pour une autonomie financière

Dr AMANI

Fermez cet onglet pour avoir accès à la page svp !!!!

×